Blog Manger Santé

Tout savoir sur le miso !

le miso

Histoire

Le Miso est une pâte de haricots de soja fermentés.

Il est traditionnellement consommé au Japon une à trois fois par jour depuis le VIIIe siècle. 

Sa consommation trouve son origine dans le régime végétarien des temples bouddhistes chinois.

Vertus nutritionnelles du miso

Le miso de riz non pasteurisé apporte :

  • les 8 acides aminés essentiels, ce qui le rend riche en protéines 100% assimilables par l’organisme. 
  • des probiotiques, qui assainissent le microbiote intestinal  en lui apportant de bonnes bactéries. Les probiotiques ont aussi un effet anti-inflammatoire naturel de la sphère intestinale. La santé du microbiote joue un rôle essentiel dans le renforcement du système immunitaire. Un microbiote sain nous rend moins vulnérable aux contaminations virales !
  • des vitamines E, K et  B, contribuant à une bonne fixation des minéraux dans les os, un bon fonctionnement du système nerveux,  et présentant  un effet bénéfique pour la peau et les cheveux.
  • une importante quantité d’isoflavones, qui miment l’action des oestrogènes et contribuent à l’équilibre hormonal en phase de ménopause, et ont un effet hypocholestérolémiant 
  • des minéraux et oligoéléments, en particulier du Zinc qui joue un rôle important  dans les processus métaboliques et l’immunité, et du manganèse, bon pour les cheveux
  • et plus d’une cinquantaine d’enzymes essentielles aux processus métaboliques. 

Fabrication du miso de riz

Le Miso traditionnel de qualité est obtenu par une double fermentation :

  • le riz est poli, cuit à la vapeur, et inoculé avec un champignon, le Kōji-kin.
  • le « koji » ainsi obtenu est mélangé avec des graines de soja entières, préalablement cuites à la vapeur, pour une fermentation lente et naturelle en tonnelets de cèdre.  Au fil de la fermentation, les levures et bactéries naturelles dégradent les céréales et les haricots en acides aminés (protéines), en acides gras essentiels, en sucres facilement digérables et assimilables, et produisent de petites quantités d’alcool et d’acide lactique, lesquels jouent le rôle de conservateurs naturels
  • l’affinage doit durer au moins six mois, sans additifs ni pasteurisation (pour ne pas tuer les bactéries).

Utilisation culinaire du miso

  • Soupe Miso (1 càc / bol) 
  • Préparation de sauces chaudes en accompagnement de légumes, poissons,
  • Dipping froid pour les crudités à l’apéro. 

Découvrez notre recette de bouillon de poireaux au miso et aux vermicelles de riz rouge !

Où le trouver ?

En magasin bio, mais attention il est souvent pasteurisé ! Si vous ne le trouvez pas dans votre magasin bio, vous pouvez le commander sur internet. 

Précautions d’emploi

  • bien choisir du miso de riz brun non pasteurisé, bio et sans ogm.
  • à éviter pour les personnes suivant un régime pauvre en sel.
  • à éviter pour les personnes intolérantes au soja ou ayant une contre-indication pour les plantes riches en isoflavones, ayant des antécédents de cancers hormonaux dépendants.
Isablle Ganiko Naturopathe

Isablle Ganiko Naturopathe

Naturopathe à Lyon

Rééquilibrage nutritionnel

Coaching de Vie, méthode psychosomatique intégrative (certifiée au Canada et à Londres)

Réflexologie plantaire

Professeur de Yoga, techniques posturales et respiratoires (Fédération Internationale de Yoga)

Massage Bien-Être et Traditionnel Thaï (certifiée TMC Chiang Mai)

Nous contacter ou nous suivre

Découvrir nos +400 recettes saines 😍👇

Découvrir nos +400 recettes saines