Blog Manger Santé

La chlorelle contre les métaux lourds

la chlorelle contre les métaux lourds

De plus en plus vantée pour ses vertus anti métaux lourds, la chlorelle fait partie des atouts santé d’un mode de vie sain. Je vous en dis plus ?

Qu’est-ce que c’est ? Un peu d’histoire…

La chlorelle, ou « chlorella », est une micro algue unicellulaire d’eau douce, apparue sur Terre il y a 1,5 à 2 milliards d’années. Découverte vers la fin du XIXe siècle par un biologiste hollandais, elle est fréquemment consommée depuis les années 60 au Japon, où elle est reconnue comme « nutriment d’intérêt national ».

La chlorelle aujourd’hui 

Cultivée en bassin ou sous tubes de verre, elle est bénéfique pour la santé, mais aussi pour l’environnement, car les scientifiques s’y intéressent pour la recherche en biocarburant 3e génération.

Les bienfaits de la chlorelle

👉 Apports nutritionnels : la chlorelle est riche… 

  • en protéines (50% de son poids), 
  • en fer (100 microgrammes pour 100g)
  • en calcium, potassium, magnésium, zinc, sélénium
  • en acides gras de type oméga 3
  • en pigments (chlorophylle et lutéine)
  • en vitamines A, B2, B12, C et E

Faible en sel et en iode, la chlorelle est adaptée aux régimes sans sel et aux personnes souffrant de problèmes thyroïdiens.

👉 Actions : la chlorelle…

  • favorise la santé de la peau en améliorant le teint par son action antioxydante et en facilitant la cicatrisation
  • nettoie et nourrit le microbiote intestinal
  • absorbe les métaux lourds (plomb, mercure, dioxines…) et les évacue dans les selles
  • permet de lutter contre la fatigue et le manque d’énergie
  • permet d’augmenter les apports nutritionnels des sportifs et d’obtenir une meilleure récupération après l’effort (notamment grâce à la chlorophylle)
  • complète les apports nutritionnels dans le cadre d’un régime végétarien.

Comment la prendre

  • En cure de 3 semaines, plusieurs fois par an (comprimés, gélules ou poudre) : 1 à 5 g par jour chez l’adulte en doses progressives pour préserver les intestins fragiles, sensibles aux processus de détox. Diminuer les doses chez l’enfant.
  • En cuisine (gélules ouvertes ou poudre) : environ 1 cac dans des préparations froides (pour conserver les propriétés nutritionnelles) telles que les compotes, yaourts, les jus de fruits ou de légumes, les dips ou tartinades (guacamole par exemple), sauces type vinaigrette pestos pour plats de pâtes, pommes de terre.

Si vous aimez le saumon ou le thon, la chlorelle est votre alliée ! En la mangeant en sauce avec le poisson, elle en absorbera les métaux lourds. Voir notre recette de salade de riz au thon et sauce à la chlorelle.

Précision importante

La chlorelle ne va pas aller puiser les métaux lourds présents dans le milieu intra-cellulaire. Elle n’est efficace que sur les métaux lourds en circulation dans le même milieu qu’elle ! 

Elle absorbera donc les métaux lourds en circulation dans l’organisme, ceux qui ont été relargués par nos tissus. 

Cette libération est importante lors d’une cure détox (notamment avec la prise de certaines plantes qui stimulent le foie). La chlorelle peut également être précieuse après le retrait d’un amalgame dentaire. 

Enfin, nous sommes exposés quotidiennement à la pollution aux métaux lourds (canalisations d’eau vétustes, peintures anciennes, certains produits cosmétiques, meubles industriels, dioxines rejetées dans l’air le sol et l’eau, notamment par les centres d’incinération des déchets…) : un petit nettoyage de temps en temps, même s’il ne va pas en profondeur dans nos cellules, permet donc de diminuer la quantité de métaux lourds assimilés quotidiennement.

Précautions d’usage

  • A éviter en cas de prise d’anti-coagulants (présence de vitamine K dans les compléments)
  • A éviter en cas d’hémocromatose (excès de fer dans le sang) à cause de sa forte teneur en fer
  • A l’inverse, pour bien en assimiler le fer, associer avec un aliment contenant de la vitamine C (par exemple en smoothie avec du kiwi ou du citron)
  • Espacer la prise de chlorelle et celle de médicaments (1h environ) et de thé ou café (qui freinent l’assimilation du fer)
  • Selon une étude japonaise, la chlorelle serait particulièrement intéressante en cure pour les femmes enceintes et allaitantes, du fait de la diminution du taux de dioxines et de l’augmentation de la concentration des IgA (immunité) dans le lait maternel. Néanmoins, par principe de précaution, rester attentive à limiter les doses pour éviter une réaction de détox trop importante.

Notre recette de sauce à la chlorelle

Pour 2 portions

– 1/2 courgette coupée en cubes
– 2 càs de purée d’amandes blanches
– 1 citron pressé (= 6 càs de jus)
– 16 feuilles de basilic frais
– 1/2 càc de chlorelle en poudre ou 6 comprimés écrasés
– 2 belles pincées de sel de mer non raffiné

Céline Johais Naturopathe

Céline Johais Naturopathe

Naturopathe et réflexologue plantaire

Conseils en alimentation et hygiène de vie - Gestion du stress et des émotions
Praticienne en cohérence cardiaque
Organisation d'ateliers conviviaux en cuisine et conseils bien-être
Consultations et ateliers au cabinet et à domicile - Région Bourg en Bresse

www.johais-naturopathe.fr

Nous contacter ou nous suivre

Découvrir nos +400 recettes saines 😍👇

Découvrir nos +400 recettes saines