Blog Manger Santé

La châtaigne, cadeau de l’automne pour votre santé !

la châtaigne

Voici octobre et l’arrivée de l’automne ! Mettez vos bottes et prenez un panier, nous partons à la découverte de la châtaigne …

UN PEU D’HISTOIRE

Fruit du châtaignier surnommé « arbre à pain », la châtaigne était extrêmement consommée jusqu’au XIXème siècle. En effet, le châtaignier Castanea sativa est un arbre généreux.

Grâce à ses racines pivotantes, le châtaignier puise en profondeur l’eau et les éléments minéraux dont il a besoin. En automne, il produit des bogues contenant 3 à 4 châtaignes. Ses feuilles sont également utilisées en phytothérapie pour leurs effets astringents, utilisées contre la toux, les douleurs rhumatismales … mais parlons aujourd’hui de son fruit. À noter avant de ne  pas confondre la châtaigne avec le marron, qui lui n’est pas comestible.

Le châtaignier pousse sur des terrains acides. Il est très répandu en Rhône-Alpes, dans les Cévennes, Roussillon, Ardèche, Corse … Les castanéiculteurs d’Ardèche ont obtenu une AOP Châtaigne en 2014 et la farine de châtaigne Corse a été classée AOP en 2010.

LA CHÂTAIGNE EST UNE MINE D’OR POUR NOTRE SANTÉ

Elle est riche en :

  • Vitamines du groupe B ( B1, B6,B9) très utiles pour une bonne détox hépatique, pour la méthylation, pour la fertilité, les sportifs, la gestion du stress, contre la fatigue, pour la grossesse … Bref des vitamines indispensables!
  • Fibres qui favorisent le transit, apportent rapidement une sensation de satiété et nourrissent par la même occasion vos bonnes bactéries, favorisant l’équilibre du microbiote. La consommation quotidienne de fibres diminue le risque de cancer du côlon et diminue l’absorption du mauvais cholestérol. Elle diminue également la charge glycémique et la sécrétion d’insuline.
  • Acides gras insaturés, utiles pour la santé de la muqueuse intestinale, contre  l’inflammation et le risque d’allergies.
  • Minéraux en particulier le phosphore, le magnésium et le fer. Ainsi, la consommation de châtaignes permet de  limiter l’acidité, favorise l’équilibre acido-basique, reminéralise (ostéoporose, rhumatisme…), améliore le bon fonctionnement des muscles (évite les crampes, spasmes) …
  • Quelques protéines (3,3 g pour 100 g) -il convient de compléter ses apports par des   céréales, poissons, œufs, viandes, algues …
  • Amidon, c’est un aliment énergétique mais à index glycémique modéré entre 40 et 60.

POUR QUI ?

Sa consommation régulière est intéressante pour :

  • Les sportifs et les enfants
  • En cas de stress chronique
  • Douleurs articulaires
  • Problèmes de transit (ne contient pas de gluten)
  • Régulation de la glycémie
  • Ostéoporose, croissance … et les gourmands !

OÙ TROUVER LES CHÂTAIGNES ?

Un fruit à ramasser :

C’est une excellente occasion en automne pour faire une balade en forêt. Quelle fierté et plaisir ! Merci mère nature.

Comment faire la différence avec les marrons ?

Leurs bogues sont très différentes. La bogue du marron est épaisse, verte et surmontée de pics espacés alors que la châtaigne a des pics beaucoup plus fins. Surtout, la châtaigne contient plusieurs fruits de différentes tailles et le marron contient un seul et gros fruit.

 Quand les récolter ?

En général, de début octobre jusqu’à novembre. Une fois ramassées, ne les laissez pas trop longtemps  dans votre panier, au risque de laisser se développer des vers qui vont grignoter votre belle récolte.

Vous n’avez pas le temps de vous en occuper tout de suite ? Pour les conserver, faites-les tremper  dans l’eau que vous renouvèlerez quotidiennement : cela limite les vers. Si quelques-unes remontent à la surface, jetez-les cars elles sont sans doute pourries ou véreuses. Quand vous souhaiterez les cuire, laissez-les égoutter en les étalant pour qu’elles sèchent.

LA CHÂTAIGNE EN CUISINE

Comment cuisiner les châtaignes ?

La châtaigne peut être servie pour accompagner un plat. En effet, ce fruit se marie très bien avec des viandes blanches, du poisson, en terrine végétale avec des champignons, traditionnellement dans une farce mais aussi avec du chou dans une potée, en soupe, purée, dahl indien avec du riz et des lentilles …

D’autre part, elle est également la reine des desserts avec de la poire, en crème avec du chocolat, quelques morceaux avec des pommes au four … faites-vous plaisir !

Comment cuire les châtaignes ?

Vous pouvez les cuire dans une eau bouillante pendant 30 minutes environ. Vous pouvez les faire griller au feu de bois ou au four. Il faut alors les entailler avec la pointe d’un couteau pour permettre à la chaleur de circuler dans le fruit. Placer au four pendant 20 minutes à 220° ou mettre sur des braises dans une poêle adaptée. Quant à la cuisson à la vapeur, elle permet de préserver tous les nutriments. Après cuisson, il faut les éplucher et enlever la coque puis patience, il reste une fine peau.

Vous pouvez aussi les trouver prêtes à l’emploi dans le commerce : pas d’excuses pour ne pas en manger !

Conservation

  • En bocaux : vous pouvez faire vos propres bocaux si vous avez fait une bonne récolte, ou à acheter dans le commerce pour en consommer toute l’année.
  • Surgelé : la congélation préserve pas mal de nutriments et reste intéressante.
  • Sous forme de farine
  • En purée à tartiner
  • En conserve métallique, à limiter car les conserves contiennent encore parfois un revêtement à l’intérieur contenant des perturbateurs endocriniens. Préférez les bocaux !

IDEES RECETTES

Cocotte de légumes anciens et châtaignes

Ingrédients :

  • 1/2 potimarron
  • 1 oignon
  • 1 boule de céleri
  • 4 carottes
  • 2 panais
  • 4 navets boule d’or
  • 8 topinambours
  • 1 bocal de châtaignes
  • 3 gousses d’ail
  • Thym, romarin
  • Bouillon

Préparation :

  1. Éplucher les légumes et les couper en petit morceaux. Faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive.
  2. Ajouter les légumes (sauf châtaignes). Faire cuire à l’étouffée avec un peu de bouillon. Ajouter les châtaignes quelques minutes avant la fin de la cuisson.
  3. Garder les légumes légèrement croquants. Déguster avec du riz, du quinoa ou du millet.

Velouté potiron châtaignes

Ingrédients :

  • 1 potimarron
  • 1 oignon
  • 200g de châtaignes
  • + ou -1L de bouillon selon la consistance souhaitée
  • 1 oignon
  • Huile d’olive 

Préparation :

  1. Couper votre potimarron en morceaux (personnellement je laisse la peau lorsqu’elle est fine). Faire revenir votre              oignon dans un peu d’huile d’olive.
  2. Ajouter le potimarron et le bouillon, laisser mijoter à feu doux. Quand les légumes sont tendres ajouter également les châtaignes. Garder quelques morceaux pour la déco. Mixer au blender.
  3. Déguster !

Bûche ou entremet châtaigne chocolat

Ingrédients :

Pour la dacquoise :

  • 150g de poudre d’amande ou 125g amande et 125g noisette
  • 150g de sucre glace (je prends du sucre de canne bio que je mixe au blender = sucre glace bio maison)
  • 5 blancs d’œufs

Pour la crème aux châtaignes :

  • 350g de châtaignes
  • 1 sachet de sucre vanillé ou ½ gousse de vanille
  • 30cl d’eau
  • 10cl sirop d’agave
  • 100g d’huile de coco
  • 1 pincée de fleur de sel 

Pour la gelée de fruits :

  • 500g de compote de fruit poire ou compotée d’orange + 5 gouttes d’HE d’orange
  • 2g d’agar-agar

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 170°, monter les blancs en neige, mélanger la poudre d’amande avec le sucre glace puis incorporer les blancs. Disposer la préparation sur une plaque de cuisson et cuire 20 à 30 minutes. La pâte doit être légèrement colorée et moelleuse à la sortie du four.
  2. Mettre les châtaignes dans une casserole avec l’eau et le sucre vanillé ou la gousse de vanille. Laisser mijoter pendant 10 minutes jusqu’à ce que l’eau soit complètement absorbée par les châtaignes. Mixer avec l’huile de coco, le sirop d’agave et la pointe de sel.
  3. Tartiner la dacquoise de crème de châtaignes et enrouler délicatement en finissant par une couche de châtaigne sur le dessus. Pour apporter de la fraîcheur vous pouvez réaliser une gelée de poire ou d’orange pour glisser au milieu de la bûche ou de l’entremets. Prendre 500g de compote de poire ou d’orange et y ajouter 2g d’agar-agar. Faire légèrement chauffer 2 càs de compote avec agar-agar jusqu’à ébullition et ajouter au reste de la compote. Disposer au montage entre la dacquoise et la mousse au châtaignes.
  4. Ce dessert peut-être réaliser en forme de bûche ou dans des cercles individuels sous forme d’entremets !
  5. Comme décoration faire un glaçage au chocolat ou saupoudrer de cacao en poudre.
  6. Astuce pour un dessert rapide : à la place de la dacquoise, émietter des biscuits (crêpes dentelles ou autres 200g) que vous mélanger avec du chocolat fondu (50g) et de l’huile de coco (50g).

Retrouvez nos délicieuses recettes de saison sur www.manger-sante.com !!

Marjorie Decloquement Naturopathe

Marjorie Decloquement Naturopathe

Naturopathe Partenaire ⭐

Praticienne de santé naturopathe
Infirmière DE
Nutrition – Micronutrition – Aromathérapie
Périnatalité – Naturopédiatrie
Massage bébé, en famille et à l’école (MISA France)

07 88 76 91 16

www.naturopathe35.fr

Nous contacter ou nous suivre

Découvrir nos +400 recettes saines 😍👇

Découvrir nos +400 recettes saines