Blog Manger Santé

Déprime saisonnière : 6 astuces pour l’éviter !

Déprime saisonnière : 6 astuces pour l'éviter !

En cette période de l’année, les journées sont courtes et le soleil se fait moins présent. La fatigue et les baisses de moral ont eu raison de notre bel entrain de l’été ! Voici quelques conseils pour prévenir les coups de déprime de l’hiver, et retrouver son énergie et sa bonne humeur.

Introduisez des omega 3 dans vos repas

Les acides gras oméga3 sont nécessaires au bon fonctionnement du système nerveux. De nombreuses études scientifiques montrent leurs effets bénéfiques sur la dépression et les troubles de l’humeur. Vous trouverez ces acides gras essentiels dans l’huile de lin ou de chanvre par exemple, mais surtout dans les petits poissons gras !

Croquez des noix et mangez des fruits et légumes colorés

Amandes, noix du Périgord, noix de cajou…. Les oléagineux sont de précieux alliés pour le moral, en plus de renfermer des éléments nutritifs comme le magnésium anti-stress. Véritables atouts santé, ils agissent sur les neurotransmetteurs qui régulent l’humeur.

N’oubliez pas non plus les agrumes, kiwis, carottes, brocoli et autres légumes colorés. Ceux-ci vous apporteront de la vitamine C, nécessaire pour éviter les coups de fatigue.

En manque d’idées pour manger sain et bon au quotidien ? Découvrez des centaines de recettes sur www.manger-sante.com !

Bougez !

Pendant l’hiver, il faut continuer à bouger. C’est bien connu, le sport est bon pour la santé et son efficacité est prouvée contre la déprime saisonnière. Il évite la fatigue nerveuse et physique en libérant sérotonine et endorphine, vecteurs de bien-être. La motivation vous manque ? Sachez qu’une petite marche dynamique de 15 minutes peut vous donner de l’entrain pour le reste de la journée!

Prenez de la vitamine D3

La production de cette vitamine se fait normalement à partir des rayons du soleil. Mais ces derniers se font rares l’hiver, ou ne suffisent pas à combler les carences. En plus de ses multiples vertus, la vitamine D3 naturelle est essentielle pendant l’hiver non seulement pour éviter cette déprime saisonnière, mais aussi pour soutenir le système immunitaire. Prenez conseil auprès de professionnels de santé pour vous supplémenter.

Profitez de la lumière naturelle

Le manque de lumière dû à cette période de l’année peut désynchroniser notre horloge interne. La conséquence directe de ce manque de lumière naturelle est la baisse de la sérotonine, neurotransmetteur qui permet la régulation de l’humeur.

D’autre part, le dérèglement de l’horloge biologique impacte aussi négativement la qualité du sommeil, qui joue à son tour un rôle sur le moral ! Alors mettez le pied dehors à la moindre occasion et profitez de la lumière du jour, idéalement en première partie de journée. S’il vous est difficile de sortir et que vous en avez la possibilité, investissez dans une lampe de luminothérapie comme nos voisins scandinaves !

Surveillez votre sommeil

Un mauvais sommeil provoquera un manque d’énergie et d’entrain, une baisse de la concentration, de l’irritabilité, avec à la clef des épisodes dépressifs. Bouger, profiter de la lumière du jour, et ne pas trop manger au repas du soir sont déjà des actions que vous pouvez mettre en place pour favoriser un sommeil plus réparateur.

Ponctuellement, des plantes pourront être conseillées. La tisane de mélisse, par exemple, pourra améliorer le sommeil tout en facilitant la digestion. Des huiles essentielles comme le petit grain bigarade ou la bergamote pourront être diffusées dans la chambre au moment du coucher, en fonction de votre cas qui est particulier. Attention aux contrindications et aux interactions ! Faites-vous accompagner.

Marina Roussel Naturopathe

Marina Roussel Naturopathe

Praticienne de santé Naturopathe

Diplômée FENA et agréée OMNES

06 17 34 95 34

Cabinet au 18 rue Marceau à Nantes

www.marinaroussel.com

Nous contacter ou nous suivre

Découvrir nos +400 recettes saines 😍👇

Découvrir nos +400 recettes saines